Apnées du sommeil, BPCO si on en parlait

Malades atteints de maladies respiratoires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La belle et la bête



Féminin Nombre de messages : 500
Age : 106
Localisation : .................
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: ou   Mer 9 Avr 2008 - 8:42

alien


Dernière édition par Xyz le Ven 19 Nov 2010 - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ou   Mer 9 Avr 2008 - 11:39

Je ne sais pas si ça pourra répondre à ta question, mais voici ce que j'ai trouvé :

Extrait de http://www.splf.org/s/IMG/pdf/RPC-SAHOS.pdf

Définition des évènements respiratoires anormaux

Apnée obstructive : arrêt du débit aérien naso-buccal pendant au moins 10 s avec persistance d’efforts ventilatoires pendant l’apnée.

Apnée centrale : arrêt du débit naso-buccal pendant au moins 10 s avec absence d’efforts ventilatoires pendant l’apnée.

Apnée mixte : arrêt du débit naso-buccal pendant au moins 10 s. L’apnée débute comme une apnée centrale mais se termine avec des efforts ventilatoires.

Hypopnée : Il n’existe pas de consensus clair pour la définition des hypopnées. Ces évènements doivent avoir une durée d’au moins 10 secondes et répondre à l’une ou l’autre de ces propositions :

- Diminution d’au moins 50% d’un signal de débit validé par rapport au niveau de base
ou
- Diminution inférieure à 50% ou aspect de plateau inspiratoire associé à une désaturation transcutanée d’au moins 3% et/ou à un micro-éveil.


La mesure de la pression oesophagienne est la méthode de référence pour différencier les hypopnées obstructives et centrales.

Ce signal étant rarement recueilli en pratique de routine, la nature obstructive de l’hypopnée peut être déterminée par la présence d’un plateau inspiratoire (niveau de preuve 3) sur le signal de débit, et/ou une intensité croissante des ronflements pendant l’évènement et/ou par le déphasage des mouvements thoraco-abdominaux.

* Le niveau de base est déterminé par :

o L'amplitude moyenne de la respiration stable dans les 2 minutes précédant le début de l’évènement
ou par
o L'amplitude moyenne des 3 cycles les plus amples au cours des 2 minutes précédant le début de l’évènement (chez les sujets n’ayant pas une respiration stable).


Ø En l’absence de données sur la morbidité associée spécifiquement aux apnées et aux hypopnées, il est recommandé de réunir ces deux évènements de physiopathologie identique sous la forme d’un index d’apnées hypopnées (IAH) (avis d’experts).

Les micro-éveils liés à des efforts respiratoires, ont une définition basée sur la mesure continue de la pression oesophagienne. En l’absence de recueil de ce signal, ces évènements peuvent être détectés par la présence d’un plateau inspiratoire sur le signal de pression nasale suivi d’un micro-éveil EEG. Ils peuvent ainsi être intégrés aux hypopnées lors du codage visuel des traces.

Ø Il est recommandé d’intégrer aux hypopnées les épisodes d’efforts respiratoires responsables de micro-éveils détectés par la présence d’un plateau inspiratoire sur le signal de pression nasale suivi d’un micro-éveil (grade C).
Revenir en haut Aller en bas
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: ou   Jeu 10 Avr 2008 - 2:32

La belle, appelle voir Jean-Pierre DUPUIS de SAS 40, et discute avec lui il a une bibap car trop d'hypopnées.... et en plus il en connait un morceau

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ou   

Revenir en haut Aller en bas
 
ou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apnées du sommeil, BPCO si on en parlait :: Apnées du sommeil-
Sauter vers: