Apnées du sommeil, BPCO si on en parlait

Malades atteints de maladies respiratoires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BPCO et MEDIAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: BPCO et MEDIAS   Sam 14 Oct 2006 - 12:10

Citation :
Soigner la bronchite chronique par internet
[le 13 octobre 2006]

Carme Hernandez de l’Institut municipal de recherche médicale à Barcelone a proposé un service original à 160 patients souffrant de BPCO. Elle a comparé un suivi traditionnel à une « auto-prise en charge quotidienne » grâce à un équipement portable sans fil spécialement développé pour l’occasion, capable d’enregistrer et de transmettre les principales fonctions respiratoires, par le biais du Volume Maximal Expiré en une Seconde (VEMS) et de l’oxymétrie (mesure de la concentration du sang en oxygène).

L’analyse préliminaire montre que les patients sont très satisfaits du nouveau système (seuls 6 % ont cessé de l’utiliser et 73 % l’ont jugé très utile après trois mois de suivi). La qualité des examens effectués à domicile et transmis par cet équipement sans fil est satisfaisante dans 65 % des cas, alors que les patients étaient très âgés (75 ans en moyenne), très fragiles et très atteints. « Nous pensons que cet équipement portable sans fil peut tout à fait contribuer à mettre au point une définition opérationnelle des exacerbations de BPCO et, en renforçant le rôle des patients dans la prise en charge de leur affection, contribuer à la détection précoce des poussées aiguës » a conclu Carmen Hernandez.

Une innovation qui pourrait demain bénéficier à de nombreux patients. Rappelons que la BPCO est loin d’être exceptionnelle, bien au contraire puisque 5 à 10 % de la population adulte, soit 2 à 4 millions de Français, en sont atteints. Les projections de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estiment qu’en 2020, la BPCO sera la troisième cause de mortalité dans le monde !

Source : congrès annuel de la Société Européenne de Pneumologie (ERS) -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Sam 14 Oct 2006 - 13:58

très intéressant comme article, j'ai entendu déjà parlé d'une expérience similaire, et d'une proposition par des pneumos français, mais c'était à l'état de projet... nos voisins sont souvent en avance et tant mieux si nous pouvons en profiter.

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Air Liquide se renforce dans les soins à domicile en Europe   Mar 17 Oct 2006 - 10:45

Sources: IS.eFinance Solutions, IDC ComStock Inc. et autres.
Citation :
Air Liquide : se renforce dans les soins à domicile en Europe

Air Liquide, spécialiste des gaz industriels et médicaux et des services associés, se renforce dans les soins à domicile en Europe en faisant l'acquisition de Nord Service Projects GmbH, société basée en Allemagne près de Hambourg, et Aiolos Medical, basée en Suède. Au total, ces deux sociétés servent plus de 10.000 patients, précise le Groupe. En 2005, Air Liquide a servi 300.000 patients à domicile, réalisant 537 ME de chiffre d'affaires.
"Plus d'un million de patients en Europe bénéficient d'un traitement à domicile pour une pathologie respiratoire chronique telles que les BPCO (broncho-pneumopathies chroniques obstructives) ou l'apnée du sommeil", souligne le management.
"Ces soins à domicile permettent tout à la fois une meilleure qualité de vie des patients et une réduction des coûts pour la collectivité. Par ailleurs, le vieillissement de la population sur le continent européen et une pression continue sur les coûts de santé accélèrent le développement de ces prestations."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Grippe: tous à vos masques!   Mar 17 Oct 2006 - 11:27

Citation :
Cet hiver, les malades de la grippe porteront un masque !
Nouveauté 2006-2007, la campagne de vaccination contre la grippe est doublée d'une campagne de prévention intitulée « Adoptons les gestes qui nous protègent ». Elle fait la promotion des règles d'hygiènes habituelles...
...Mais pour la première fois en France, il est également recommandé aux malades de la grippe de porter un masque.
Inhabituel chez nous, contrairement à ce qui se pratique par exemple au Japon, il n'en est pas moins efficace pour prévenir la dissémination du virus à tout l'entourage.

SOURCE: Le Magazine d'e-santé 17/10/06 Isabelle Eustache

Citation :
« Lorsque la grippe est là, il ne faut surtout pas oublier de faire appel à des mesures d'hygiène, malheureusement souvent tombées en désuétude », pointe le Dr Anne Mosnier, de la coordination nationale des Groupes régionaux d'observation de la grippe. Afin de ralentir la circulation de ces milliards de particules infectées excrétées en cas de toux ou d'éternuement. Mettre sa main devant la bouche quand on tousse, utiliser des mouchoirs à usage unique qu'il faut jeter dans une poubelle couverte, se laver les mains après, éviter les contacts avec les personnes les plus fragiles. Bref, des conseils de bon sens. En sachant que l'incubation dure de 2 à 7 jours.
Catherine Petitnicolas. Publié le 11 octobre 2006 SOURCE: Le Figaro.fr
Citation :
Quelles sont les prévisions ?
Selon les prévisions, cette année, l’épidémie de grippe devrait toucher quelque 2,2 millions de Français, avec une fourchette allant de 1,3 à 3 millions. Le virus devrait donc être plus virulent que l’an passé, lequel n’a fait que 1,6 million de victimes. A titre de comparaison, le virus de la grippe a atteint 2,9 millions lors de la saison 2004-2005.

SOURCE: Le Magazine d'e-santé 17/10/06 Isabelle Eustache
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: En 2005,fort recul de l'accès aux soins   Mer 18 Oct 2006 - 15:49

SOURCE:Santé quand les médecins refusent l'accès aux soins - 17 octobre 2006 - 15:25 (Par Pierre Melquiot)[url]
http://www.actualites-news-environnement.com/20061017-sante-medecins-refusent-acces-soins.php

Voir aussi:
MEDECINS DU MONDE Dossier de presse L'accès aux soins des plus démunis en 2006
Voir le fichier attaché (application/pdf 374Kb)

http://www.medecinsdumonde.org/presse/dossierspresse/dp_acces_aux_soin2006
Citation :

Médecins du monde dans le rapport de sa mission France, rendu public hier par l'Observatoire de l'accès aux soins signale que « l'année 2005 confirme un fort recul de l'accès aux soins. » Ce recul de l'accès aux soins est dû pour l'essentiel à l'application des différentes mesures votées ces dernières années pour limiter le nombre de bénéficiaires effectifs de la Couverture maladie universelle (CMU) et de l'Aide médicale d'Etat (AME), selon Médecins du monde.

« En 2005, 22 % des personnes rencontrées dans nos centres de soins ne pouvaient bénéficier d'aucune couverture maladie. » Ce taux a doublé depuis quatre ans. « Quant à ceux qui pourraient relever d'une couverture maladie, 82 % n'avaient pas encore pu obtenir son ouverture lorsqu'ils sont venus à Médecins du monde (MDM). »

Donc pour Médecins du monde, les précaires, en situation régulière ou non, sont de plus en plus exclus des soins. Ils sont au final de plus en plus malades, avec des pathologies lourdes et chroniques.

Plus grave, près de 4 médecins généralistes sur 10 refusent les soins aux bénéficiaires de l'Aide médicale d'Etat (AME), précise l'ONG, et, selon cette même enquête, un médecin testé sur 10 refuse les soins aux bénéficiaires de la CMU (Couverture maladie universelle).

Basée sur une analyse des données médico-sociales des 21 centres d'accueil, de soins et d'orientation de l'ONG, cette étude porte sur 45.776 consultations médicales et 26.348 patients.

Médecins du Monde a mené début 2006 une enquête téléphonique auprès de 725 médecins généralistes dans 10 villes de France. L'objectif de cette enquête testing était de mesurer le taux de refus de soins des médecins généralistes pour des bénéficiaires de l'AME ou de la CMU. Cette enquête était ciblé sur les généralistes « car ils sont, depuis la réforme de l'assurance maladie, la porte d'entrée dans le système de soins au travers du médecin traitant ».

« Même lorsque les droits sont ouverts, les bénéficiaires de la CMU ou de l'AME se heurtent encore trop souvent au refus de soins de la part du corps médical. Suite à une enquête téléphonique menée auprès de 725 médecins généralistes dans 10 villes, il est apparu que : près de 4 médecins sur 10 refusent les soins pour un bénéficiaire de l'AME, et 10 % des médecins refusent des soins aux patients relevant de la CMU ; des différences apparaissent selon le secteur d'activité des médecins : ceux du secteur 2 refusent deux fois plus souvent les soins que les médecins du secteur 1, quel que soit le type de couverture maladie. »

« En Guyane, les lois sont ignorées, réinterprétées, non appliquées. La pénurie de personnel médical ravage le système d'accès aux soins. La CMU et l'AME sont largement refusées par les professionnels, » ajoute Médecins du monde.

Sur 182 médecins qui ont refusé l'AME, 108 ont émis un refus direct, 38 ont donné de fausses indisponibilités, et parmi les 543 qui ont accepté, 123 ont donné des rendez-vous éloignés ou demandé une avance de frais.

Ils sont un peu moins nombreux à avoir refusé les patients couvert par la CMU avec 21 refus directs et 8 fausses indisponibilités, plus 44 propositions de rendez-vous éloignés ou demandes d'avances de frais. Les médecins du secteur 2, aux tarifs libres, refusent pratiquement deux fois plus souvent les soins que ceux du secteur 1, et ce quelque soit le type de couverture maladie.
L'ONG rappelle aussi que « Le refus de soins est une infraction et une faute. Les dispositifs facilitant l'accès aux soins des plus démunis sont du registre du droit, pas de l'humanitaire ou de l'assistance. Les professionnels de santé ont l'obligation légale d'accueillir les bénéficiaires de la CMU comme n'importe quel assuré social, de respecter les tarifs reconnus par la sécurité sociale et de pratiquer le tiers payant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Mer 18 Oct 2006 - 16:48

Que dire sinon que c'est scandaleux !!!

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Droit de réponse à quoi?   Jeu 19 Oct 2006 - 11:59

A l'enquête de médecins du monde qui serait, d'après toi, tendancieuse?
N'ayant pas participé à l'enquête, je n'émettrais aucun jugement sur l'honnêteté de leur étude (tu crois vraiment qu'ils ont 'inventé' les refus des médecins?

Par une réponse que tu penses sans doute 'objective'?...

Problème, elle émane du Docteur Alex MAIRE, chargé de mission MG France.
Rappel:
MG France est un syndicat de médecins généralistes, donc pas vraiment neutre non plus.

Pour finir, désolée, je ne lis pas que le Figaro...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Par hasard?   Jeu 19 Oct 2006 - 16:46

Citation :
J'ai trouvé par hasard cette position d'un syndicat de généralistes qui répond à sa manière à MdM.

Par hasard? Tu es sûr ? C'est toi qui parle d'objectivité ? Et à quel titre?

NB:Afin de connaître les revendications de MG France, j'ai donc cherché à savoir quelle était son histoire, à ce syndicat... Pourquoi et par qui il avait été créé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL

avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 64
Localisation : Est Lyonnais
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Une petite pierre   Jeu 19 Oct 2006 - 19:33

Oui, une petite pierre à l'édifice :

Si ce sujet sur les obstacles aux soins mis sur le chemin des démunis, allez écouter une émission de France Inter que j'ai écoutée le 11 octobre 2006 entre 9 h 30 et 10 h 30. L'émission s'appelle Service Public, est animée par Isabelle Giordano et Yves Decaens, et était intitulée ce jour-là : CMU : les pauvres ont-ils le droit d'être malades ?

www.radiofrance.fr/franceinter/accueil/

A gauche : émission
à Droite : Yves Decaens
Archives - 11/10/06

Emission très édifiante sur ce sujet, et qui, tout comme ma pomme, partage l'opinion de La Mouette Smile

Cordialement

Chantal
Vous pourrez l'entendre aujourd'hui et demain, alors faites vite, si ce sujet vous intéresse ! (ce dont je ne doute pas...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Jeu 19 Oct 2006 - 20:27

et bien voilà la défense des pauvres hères est bien assurée et c'est tant mieux par La Mouette et Chantal, grand merci à elles,
j'en connais par chez moi des personnes qui ne peuvent pas se faire soigner car le toubib préfère avoir sa salle d'attente pleine sur RV, c'est tellement pratique, ainsi les nécessiteux, qui ne sont pas toujours fautifs de l'état dans lequel ils vivent, n'auront pas accès aux soins auxquels ils peuvent prétendre et devront se tourner vers MDM ou autres ONG, dans les grandes villes c'est possible mais dans les campagnes ????
et quand on sait que les carences alimentaires, et autres trucs sympas amènent à un état de mauvaise santé que doit on penser ?

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: BPCO et MEDIAS   Ven 20 Oct 2006 - 20:18

Mais où sont passés les posts de Jean-Jacques? Se serait-il vexé? Pas très fair-play!
J'ai l'air malin à répondre au vide maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHANTAL

avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 64
Localisation : Est Lyonnais
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Ven 20 Oct 2006 - 22:11

Mais oui, où sont donc passés les messages de Jean-Jacques ?

Je lance un appel : Stop à la gomme révisionniste !

Ne t'inquiète pas, La Mouette, ceux qui ont encore un ou plusieurs neurones se souviennent parfaitement des anciens échanges !

Bises

Chantal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Sam 21 Oct 2006 - 11:38

tiens ça existe ça une gomme révisionniste ????

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: bilan de la campagne « Destinations Respiration »   Ven 24 Nov 2006 - 14:40

d'après une conférence AstraZeneca.
Le Généraliste, semaine du 24 novembre n°2390
www.legeneraliste.presse.fr/

Citation :
Asthme et BPCO
Vingt-quatre villes parcourues en 80 jours, 6 000 mesures du souffle effectuées… Le bus de la campagne ´ Destinations Respiration a permis d'informer le grand public sur l'asthme et la BPCO et de former les médecins généralistes à la mesure du souffle. La campagne ´ Destinations Respiration , déclinée sous la forme d'un bus d'information sillonnant la France, a été menée d'avril à juillet 2006, à l'initiative des associations de pneumologues et de patients, avec le soutien de la Direction générale de la santé et en partenariat avec AstraZeneca. Son objectif était d'informer sur les anomalies du souffle et de les dépister dans le but de prévenir l'asthme et la BPCO qui touchent chacune 3,5 millions de Français.

La France en 80 jours

Le bus ´ Destinations Respiration ' a sillonné la France en 80 jours, faisant escale dans 24 villes. Sur les 7 000 personnes venues visiter l'exposition, 24 % étaient des fumeurs et 23 % des anciens fumeurs.
Près de 1 100 visiteurs ont déclaré avoir une pathologie pulmonaire, se répartissant majoritairement entre asthme (60 %) et BPCO (14 %). 58 % d'entre eux s'estimaient insuffisamment informés sur leur pathologie et seulement 13 % pensaient mener une vie normale. Les visiteurs étaient aussi invités à évaluer leur souffle : 6 000 mesures ont été effectuées, permettant de dépister 7 % d'anomalies nécessitant un complément d'investigations (spirométrie) et 21 % d'anomalies éventuelles à confirmer en fonction des facteurs de risque et/ou de l'existence de symptômes respiratoires. Au total, près d'une personne sur deux a projeté de consulter son médecin à l'issue de sa visite dans le bus. Le bilan de cette campagne se révèle largement positif. Elle a aussi débouché sur une action auprès des professionnels de santé, conviés, dans chaque ville, à des réunions sur les différentes méthodes de mesure du souffle. Les médecins interrogés sur leur pratique ont déclaré qu'ils prescrivaient moins de vingt EFR par an. Ceux qui
réalisaient des mesures du souffle utilisaient, dans la plupart des cas, un débitmètre de pointe mécanique et uniquement auprès des patients estimés à risque. ´ On est encore loin de la mesure systématique du souffle chez les patients lors d'une consultation tout venant, avec un appareil électronique comme le Piko 6, plus simple d'emploi ª, a souligné le Dr Yves Grillet, président de l'association BPCO
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Prescriptions à la hausse: anti-asthmatiques +5,2%   Ven 24 Nov 2006 - 14:57

Le Généraliste, semaine du 24 novembre n°2390
www.legeneraliste.presse.fr/
Citation :
Prescriptions à la hausse
Les médecins prescrivent plus de 27 millions d'unités d'anti-asthmatiques par an.
Avec respectivement 16,8 % et 9,6 % des unités prescrites, Seretide® et Symbicort® font des associations « corticoïdes inhalés + bêta-2 mimétiques inhalés d'action prolongée » les leaders des prescriptions d'anti-asthmatiques.
La Ventoline®, bêta-2 mimétique de courte durée d'action est le médicament d'élection de la crise d'asthme, avec 13,4 % des unités prescrites.
Le Bronchodual® totalise 7,7 % des prescriptions.
Singulair®, traitement additif de l'asthme chez le patient présentant un asthme persistant à léger est bien placé, représentant 7,5 % des unités prescrites.
Parmi les bêta-2 mimétiques d'action prolongée, les prescriptions sont en faveur de Foradil® (6,7 %), devant Serevent® (2,4 %) et Bricanyl® (1,7 %).
Les corticoïdes inhalés restent peu prescrits : 3,6 % des unités prescrites reviennent à Pulmicort®, 3,6 % à Flixotide® et 1,7 % à Miflonil®.
Au niveau de l'évolution des prescriptions, on note surtout la bonne progression de Bronchodual® (+ 57 %).

Age des patients
Les prescriptions par tranches d'âge des patient fluctuent ; on note leur
forte progression dans les classes d'âge des 55-64 ans et des 15-19 ans. Près de 8 % des unités sont prescrites en pédiatrie (âge < 8 ans).

Surtout des formes inhalées
Les formes inhalées représentent 84,2 % des unités prescrites (+ 6,5 %), les formes orales solides à libération immédiate 10 % (+ 7 %) et à libération retard 4,4 % (- 24,1 %).

Les coprescriptions
Les nombreuses coprescriptions entre sous- classes mettent en évidence leur complémentarité. Pour les principales sous- classes, les fréquences de coprescriptions sont les suivantes.


  • Bêta-2 mimétiques LDA.
    Avec corticoïdes inhalés dans 60 % des prescriptions et avec bêta-2 stimulants CDA dans 19 %.

  • Bêta-2 mimétiques CDA. Avec corticoïdes inhalés dans 33 %, avec associations bêta-2/corticoïdes dans 22 %.
  • Corticoïdes inhalés.
    Avec bêta-2 stimulants CDA dans 33% ; avec bêta-2 LDA dans 20%.

  • Associations bêta-2 stimulants-corticoïdes.
    Avec bêta-2 stimulants CDA dans 20 % ; avec antileucotriènes dans 13 %.

  • Associations anticholinergiques-bêta-2 stimulants inhalés.
    Avec associations bêta-2 stimulants-corticoïdes inhalés dans 33 % ; avec corticoïdes inhalés dans 20%.

  • Antileucotriènes.
    Avec associations bêta-2 stimulants-corticoïdes inhalés dans 43 % ; avec bêta-2 stimulants inhalés CDA dans 21 % ; avec bêta-2 LDA dans 11% ;
    avec corticoïdes inhalés dans 20 %.

burger/phanie

84 % des unités sont prescrites par les médecins généralistes : un chiffre en légère augmentation (+2,4%). Les prescriptions des pneumologues, qui représentent 13 % de l'ensemble sont, pour leur part, en hausse bien plus nette (+34%).
Etude permanente de la prescription médicale réalisée trimestriellement auprès de 400 généralistes et 435 spécialistes en exercice libéral, IMS Health.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didaskalia

avatar

Féminin Nombre de messages : 111
Localisation : 91170
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Ven 1 Déc 2006 - 19:16

Pour revenir aux refus de soins aux CMU, j'ai été moi-même pendant une période au RMI+ CMU(seule solution pour maintenir une couverture sociale de professionlibérale avec revenus insuffisanrs) et je n'ai jamais eu aucun problème, même avec mmon dentste qui m'avait posé une couronne. Mais il m'avait expliqué que l'opération ne pourrais pas se renouveller de nombreuses fois (en fait c'est là qu'ils font des bénéfices, les soins courants couvrent juste le fonctionnement du cabinet). Je crois qu'il y a de la part de certains un manque d'information, pour eux CMU=RMI+SDF= semi clochard plus ou moins aviné...
Par contre il existe un certain nombre de praticiens qui estment en avoir "chier" entre les différents obstacles des études et qui même s'ils souhaitaient être médecin et exgigent de hauts revenus, je ne parle pas de ceux, bêtes à concours qui ne l'ont fait que pour cette cause. Tous ceci est en partie dû à la politique de restriction du nombre de médecin, idée des plus stupide dont certains promoteurs sont encore en place et solliciteront bientôt nos suffrages

didaskalia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Ven 1 Déc 2006 - 20:01

hélas, oui certains praticiens nous font penser à des tiroirs caisses...;

mais pas tous fort heureusement, idem j'ai une amie qui vit seule avec ses enfants avec peu de revenus, RMI CMU, et son dentiste est sympa il fait tout pour que ça lui coute le moins cher possible et fait marcher la CMU, j'appelle cela de l'intelligence !

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: BPCO et MEDIAS   Mar 23 Jan 2007 - 19:24

Enfin céleb'... ou presque!

Je viens de recevoir une journaliste du Quotidien du Médecin qui prépare un dossier sur l'hospitalisation à domicile, encart au quotidien qui paraîtra prochainement dans ce journal destiné aux médecins. Donc pas de caméra, mais un public de choix! Wink
Elle a été charmante et prévenante; nous avons discuté durant deux heures à bâtons rompus autour d'un thé, après présentation et démonstration de mon matériel.

http://www.quotimed.com/journal/index.cfm?DrubIdx=5&DIssIdx=13732

Elle recherchait un témoignage d'un BPCO sous oxygène afin de sensibiliser ses lecteurs aux difficultés rencontrées par les IR à leur retour à la maison. Les 'toubibs' seraient en effet demandeurs d'informations sur la vraie vie de leurs malades au sortir de leur cabinet ou de leur service, ce qui me paraît être une bonne nouvelle.

Peut-être aurais-je même ma photo dans l'article, car elle pense me recontacter pour m'envoyer leur photographe! (J'ai été raisonnable, je n'ai pas exigé la couv'!)

Je suis donc fière d'avoir pu contribuer à apprendre quelque chose à nos chers docteurs et professeurs! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Mer 24 Jan 2007 - 0:55

dis voir je rêve quand je te lis : les toubibs seraient demandeurs, depuis le temps qu'on les supplient de nous écouter, d'accepter que nous allions dans les facultés de médecines pour leur raconter notre vécu.... mais il neige, peut-être que ce reportage apportera de bonne chose dans notre combat !
merci Laurence

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
virginie

avatar

Féminin Nombre de messages : 102
Age : 41
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Jeu 25 Jan 2007 - 18:56

c'est génial!
quand l'article paraîtra, ça serait sympa qu'on puisse le lire!
à +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: BPCO et MEDIAS   Jeu 25 Jan 2007 - 22:20

Ca y est, j'ai réalisé mon rêve: être photographiée comme un 'pipole'!cheers

Afin de mettre un peu de couleurs dans l'article du Quotidien du Médecin, la journaliste m'a priée d'accepter la visite du photographe du journal.

N'écoutant que ma modestie, j'ai reçu ce monsieur cet après-midi et il m'a shooté telle une 'viditte' montant les marches ! Bon, d'accord, c'était un peu moins glamour, puisque ce qui captait l'attention du paparazzo était la longueur (20 m) de mon fil d'oxy! affraid
J'ai donc posé dans presque toutes mes aventures quotidiennes:
- La Mouette se prépare un thé
- La Mouette remplit son "portable" sur la cuve d'O²
- La Mouette passe l'aspirateur (je fais semblant et j'ai l'air bête, ceci en emberlificotant le fil électrique et le 'tüyau' d'oxy - "ça parle mieux sur le cliché" , alors que j'ai mis du temps à trouver des techniques pour NE PLUS laisser ces fils faire ce qu'ils veulent!)
- La Mouette bouquine ( "Mais, monsieur, je ne m'assois jamais pour lire,- je lis toujours couchée sur le ventre!- et certainement pas dans ce fauteuil!" "Ca ne fait rien, personne ne le sait et la lumière me plait, là!" - Psssst: Je savais bien que les photos étaient 'arrangées' Smile )

en démontrant qu'il n'était pas évident de vivre avec ce 'fil à la patte'.

Bref je me suis bien amusée, mais je crains le résultat!

Virginie: tout dépendra de ma tête sur les photos! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marylou



Féminin Nombre de messages : 79
Localisation : ain
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Ven 26 Jan 2007 - 1:58

félicitations Smile Smile .

tu t'es bien débrouillée.!!!!!!!!!

maintenant ,nous attendons l'article

en espérant "il suffit d'y croire", que le monde médicale prendra conscience du problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Ven 26 Jan 2007 - 8:14

ah oui, je veux voir ça, je promets on les met sur le site en grand format.... "les aventures de La Mouette et son fil"

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Ven 2 Fév 2007 - 20:34

[img][/img]

Voici, une Mouette à la Une!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bora

avatar

Féminin Nombre de messages : 35
Age : 73
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   Ven 2 Fév 2007 - 22:53

Voilà une nouvelle vedette sunny
lol! tu aurais du regarder le photographe et nous faire un sourire quand même lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BPCO et MEDIAS   

Revenir en haut Aller en bas
 
BPCO et MEDIAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» strip tease mortel
» Insuffisant respiratoire, il a fait Paris-Brest… à vélo !
» Medias(magazine) sur les tribunes, ou les ultras
» Contrôle parental
» F1 et médias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apnées du sommeil, BPCO si on en parlait :: Broncho Pneumopathie Obstructive Chronique - BPCO-
Sauter vers: