Apnées du sommeil, BPCO si on en parlait

Malades atteints de maladies respiratoires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mes apnées

Aller en bas 
AuteurMessage
Tropique



Masculin Nombre de messages : 1
Localisation : suisse
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Mes apnées   Mer 6 Juin 2007 - 0:07

Bonjour,

je suis un homme de 35 ans, mince, sans problème de santé particulier jusque-là.

Je souffre d'apnées du sommeil, détectées au mois de mai. Ça faisait des années que je faisais des siestes après le repas de midi, et depuis quelques mois, ça se dégradait, j'étais fatigué tout l'après-midi, bref, je suis allé consulter, et diagnostic, environ 15-20 apnées par heure, surtout des apnées centrales.

On a essayé un CPAP, mais au bout de 3 semaines d'appareillage, bien tolérées de ma part avec un masque narinaire, aucun résultat ou presque: encore plus fatigué qu'avant, et surtout, un nombre d'apnées centrales qui ne diminue pas, qui avait même augmenté!

Finalement, on a passé à une autre machine, à 2 niveaux de pression, automatique je crois, et là, en quelques nuits, le taux d'apnées a chuté spectaculairement à 1 ou 2 par heure maximum. C'était gagné.

Problème: le masque ne convient plus, les pressions sont trop fortes, il faut passer à un masque facial, et c'est là que je commence à déprimer. Autant le masque narinaire me paraissait convenable, acceptable et petit, autant le facial me répugne complètement. Je sais bien qu'on peut s'y habituer, mais...

J'aimerais savoir si en gardant le masque narinaire, il y un moyen pour arrêter d'ouvrir la bouche la nuit, car c'est ça le problème. Si ça marche les "mentonnières". Ou un scotch sur la bouche ? Question

Voilà voilà, si quelqu'un peut m'aider. Je n'ai pas envie de passer au masque facial, vraiment pas envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caracol

avatar

Féminin Nombre de messages : 143
Age : 58
Localisation : Genève - Suisse
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Mes apnées   Mer 6 Juin 2007 - 15:54

Bonjour Tropique!

Comme je te comprends! Comme je l'expliquais à Audrey, dans son thème "Acceptation", j'ai été horrifiée lorsque j'ai vu une illustration d'un CPAP elephant (PPC pour les français) pour la 1ère fois. C'est vrai que ça a l'air vraiment barbare...

Je crois qu'il existe en effet des mentonnières, ton médecin ou les physios du CAT (si tu es à Genève) pourront te renseigner.

Sinon, il ne te reste plus qu'à mettre dans la balance le bien-être que t'apporte la machine et le côté repoussant du masque facial. On s'habitue à tout, ça demande juste un peu d'effort!

Personnellement, j'ai un masque narinaire et en suis très contente. Si on me disait que je dois passer au masque nasal, sans même parler du naso-buccal, je réagirais sans doute comme toi affraid

Courage! Dis-toi qu'au moins tu ne dois pas avaler de pilules pleines de chimie avec des tas d'effets secondaires. Dans ton cas, c'est un petit désavantage esthétique et pratique en échange de beaucoup de bien-être, ça en vaut peut-être la peine... jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alienor

avatar

Féminin Nombre de messages : 904
Age : 72
Localisation : bastia
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Ven 25 Jan 2008 - 19:31

bonjour, je suis nouvelle (8 jours) alors je me suis imaginée dans un supersonique ou mieux une navette spatiale.....;-))))) ok, je vis seule, ça aide ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BARDE :

avatar

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 74
Localisation : sous un cep de vigne: Mâcon
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Mes apnées   Ven 25 Jan 2008 - 20:42

Aliénor d'Aquitaine (1120 - 1204)
Deux fois reine







Née en 1120 ou 1122, la reine Aliénor accueille la mort à quatre-vingts ans passés dans sa chère abbaye de Fontevrault, près de Saumur.
Une femme d'exception
Avec Aliénor prend fin un siècle épique qui a connu plusieurs croisades ainsi que les premières grandes cathédrales gothiques.Aliénor
est la petite-fille du troubadour Guillaume IX d'Aquitaine, qui
célébrait l'amour courtois et accueillait les poètes à la cour de
Poitiers. La duchesse ne manque pas à la tradition familiale et, sa vie
durant, entretient autour d'elle une cour de poètes.Peu de vies,
il est vrai, seront aussi remplies que la sienne : elle est
successivement reine de France et reine d'Angleterre ; deux de ses
fils, Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre, deviennent eux-mêmes rois d'Angleterre.Elle
a deux filles du roi de France et huit enfants de celui d'Angleterre,
le dernier de ses enfants, le futur Jean sans Terre, étant né dans
l'année de ses 45 ans.Femme de caractère, Aliénor a pris part à
toutes les péripéties politiques de son époque et, par son divorce
d'avec le roi de France et son remariage avec le futur roi
d'Angleterre, elle a inauguré huit siècle de guerres et de rivalités
entre les deux nations !Aliénor à la croisade
L'adolescente
hérite vers 15 ans, en 1137, du comté de Poitiers et des duchés
d'Aquitaine et de Gascogne. La même année, à l'instigation de l'abbé
Suger, conseiller de la monarchie capétienne, elle épouse l'héritier de
la couronne de France, Louis le Jeune (17 ans). Quelques jours après le
mariage, son beau-père Louis VI le Gros décède. La voilà reine !Aliénor a le privilège d'assister à la consécration de l'abbatiale de Saint-Denis, première révélation de l'art gothique (*).En
1147, la reine Aliénor prend part à la deuxième croisade, traversant
l'Europe et l'Anatolie à cheval, la Méditerranée en bateau. On la
soupçonne de n'avoir pas été indifférente à quelques seigneurs moins
tristes que son royal mari («J'ai cru épouser un homme, non un moine», aurait-elle confié).Un roi triste
Le roi Louis VII le Jeune devait son surnom à ce qu'il était le fils cadet de Louis VI le Gros.Il
avait été élevé à l'abbaye de Saint-Denis car il n'était pas destiné à
régner avant que ne meure le 13 octobre 1131 son frère Philippe d'une
chute de cheval provoquée par la divagation de porcs dans les rues de
Paris (les porcs allaient être interdits de divagation suite à cet
accident).De son éducation, Louis avait gardé l'empreinte
monastique et peu de goût pour les armes. Pas de quoi enflammer le
coeur d'Aliénor, sa jeune épouse.

De retour en France,
brouillée avec Louis VII, Aliénor obtient le divorce sous le prétexte
d'une parenté trop proche (cousinage au 4e degré !). L'Église, en ce
domaine, savait se montrer accommodante avec les puissants.Louis
VII se remarie et a la chance d'engendrer le futur Philippe Auguste,
ainsi surnommé parce qu'il est né en août (21 août 1165) : il sortira
la monarchie capétienne de la médiocrité et lui donnera le premier rôle
en Europe.Sans attendre, Aliénor épouse de son côté Henri
Plantagenêt (le nom de famille vient de ce que le père d'Henri,
Geoffroy V le Bel, avait coutume de planter une branche de genêt dans
son chapeau !). Henri est l'héritier de la Normandie et de l'Anjou. Il
est aussi, par sa mère, le petit-fils du roi d'Angleterre Henri 1er
Beauclerc. Il est devenu son héritier direct par un concours de
circonstances extraordinaire.Henri Plantagenêt est bientôt appelé à la tête du royaume d'Angleterre sous le nom de Henri II.
C'est ainsi qu'Henri et Aliénor se retrouvent en quelques mois
souverains de l'Angleterre et de tout l'Ouest de la France, de Calais à
Bordeaux. Un véritable «Empire angevin» !Aliénor contre Henri
Henri
II Plantagenêt, beau et fougueux, de dix ans le cadet d'Aliénor, a le
front de tromper celle-ci avec plusieurs courtisanes dont la plus
célèbre, la Belle Rosamonde (Fair Rosamund), mourut mystérieusement empoisonnée. Son destin légendaire inspira de grands poètes comme Chaucer.Aliénor,
qui a la rancune tenace, se retire à Poitiers où elle entretient un
cercle brillant de troubadours et d'artistes, comme Bernard de
Ventadour.Elle soulève ses fils contre leur père. Henri II
trouve moyen de se saisir de sa femme, tandis que celle-ci voyage sous
un déguisement de page ! La reine est reléguée pendant de longues
années dans un couvent à Winchester. Mais la guerre parricide se
poursuit jusqu'à la mort misérable de Henri II, en 1189, abandonné par
presque tous et tourmenté par le remords d'avoir commandité l'assassinat de son fidèle ami, le pieux archevêque Thomas Becket.Libérée
par le nouveau roi, Richard Coeur de Lion, Aliénor a encore fort à
faire pour sauver la mise de son cher fils tandis qu'il est fait
prisonnier en Allemagne, à son retour de croisade. Son frère Jean
n'hésite pas en effet à s'associer à Philippe Auguste pour le
dépouiller de son pouvoir.Après ces épreuves, Aliénor peut finir
sa vie dans la plénitude de ses fonctions de reine mère. Sa
petite-fille Blanche de Castille sera la mère dévouée du roi Saint Louis. Elle gouvernera la France de 1226 à 1242.Tout en étant exceptionnelle, la vie d'Aliénor témoigne du comportement très libre des femmes
au Moyen Âge, du moins dans les classes supérieures. Elles suivent leur
mari à la croisade, étudient, animent des cours etc. Elles sont
néanmoins handicapées dans la conduite de la guerre. Comme Aliénor,
elles doivent dans ces occasions se faire épauler par un mari, un fils
ou un fidèle vassal.On peut noter que l'abbaye de Fontevrault réunissait deux communautés d'hommes et une communauté de femmes sous l'autorité... d'une abbesse.Les femmes perdront leur autonomie à la Renaissance, quand les juristes ressusciteront le droit romain et le statut d'infériorité féminine qui s'y attache. Le Code civil de Napoléon, plus romain que nature, aggravera encore cette situation.

T'as de l'avenir Alienor ,tient bonLe barde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alienor

avatar

Féminin Nombre de messages : 904
Age : 72
Localisation : bastia
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Lun 25 Fév 2008 - 14:15

mince, je viens juste de voir que je suis démasquée ! flûte pour mon incognito affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David75



Masculin Nombre de messages : 23
Age : 43
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Mes apnées   Lun 25 Fév 2008 - 14:23

alienor a écrit:
bonjour, je suis nouvelle (8 jours) alors je me suis imaginée dans un supersonique ou mieux une navette spatiale.....;-))))) ok, je vis seule, ça aide ;-)

C'est marrant que tu parles d'avion/spatial

Le masque de la PPC ne me gène pas du tout a priori grâce à l'image du pilote que j'ai voulu être a un moment (mais les armes et l'armée... brrr)

Mais je comprends que ça puisse rebuter d'autres personnes.
A chacun ses lubies comme on dit Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alienor

avatar

Féminin Nombre de messages : 904
Age : 72
Localisation : bastia
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Lun 25 Fév 2008 - 14:28

salut David, c'est pour les mêmes raisons que j'ai pensé aux avions, je voulais aller dans l'espace et suis une inconditionnelle de Stargate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 62
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Mes apnées   Lun 25 Fév 2008 - 15:50

merci David d'écrire cela, c'est vrai je ne comprends pas non plus pourquoi ça rebute certaines personnes

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
alienor

avatar

Féminin Nombre de messages : 904
Age : 72
Localisation : bastia
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Lun 25 Fév 2008 - 15:57

d'autant que c'est pour nous une question de survie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minouche

avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 46
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Mar 26 Fév 2008 - 11:31

une question de survie pour nous... mais aussi pour les autres:

les insomnies provoquées par mes apnées influaient sur ma façon d'aborder la conduite:

rouler fatigué, c'est se mettre en danger de mort, mais il peut y avoir des dommages "collatéraux": au mieux, un arbre, au pire, le véhicule qui arrive en face...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mady49



Féminin Nombre de messages : 220
Localisation : 49
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Mes apnées   Mer 12 Mar 2008 - 23:30

bsr oui je peut en parle je viens de perdre 1 cousine 49a qui rentrant de voyage fatiguee na pa pris le temps de se repose et a ete tue sur la route on pense qulle a eu 1passage ou elle sest endormie car la voiture qui suivait a vu sa voiture file emboutir 1 voiture puis 1 camion elle venait de laisser sa maman a bordeaux et rentrait rejoindre ses enfants elle a laisse 5enfants derriere elle bonne soiree mady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BARDE :

avatar

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 74
Localisation : sous un cep de vigne: Mâcon
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Mes apnées   Jeu 13 Mar 2008 - 6:52

MADY tu as tout mon soutient moral et affectueux dans ce drame qui te frappe, ainsi que ta famille. Je pense qu'on aura tous une énorme pensée pour toi et pour les enfants qui se voient privés d'un être cher

MICHEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BARDE :

avatar

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 74
Localisation : sous un cep de vigne: Mâcon
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Mes apnées   Jeu 13 Mar 2008 - 6:52

MADY tu as tout mon soutient moral et affectueux dans ce drame qui te frappe, ainsi que ta famille. Je pense qu'on aura tous une énorme pensée pour toi et pour les enfants qui se voient privés d'un être cher

MICHEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BARDE :

avatar

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 74
Localisation : sous un cep de vigne: Mâcon
Date d'inscription : 17/07/2007

MessageSujet: Re: Mes apnées   Jeu 13 Mar 2008 - 6:54

la machine fait du zèle ce matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alienor

avatar

Féminin Nombre de messages : 904
Age : 72
Localisation : bastia
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Jeu 13 Mar 2008 - 10:17

triste nouvelle Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lavosgienne

avatar

Féminin Nombre de messages : 73
Age : 42
Localisation : Lorraine entre les Vosges et la Meuse
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Jeu 13 Mar 2008 - 13:32

dur dur Crying or Very sad
toute mes condoleances, et une pensée particulière a ses enfants
les mots ne sont pas grand chose face à une pareille tristesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZAZA82

avatar

Féminin Nombre de messages : 240
Age : 52
Localisation : MONTAUBAN
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Jeu 13 Mar 2008 - 14:53

que la mort est cruelle
elle ne regarde pas qui reste sans soutien et dieu sait que grandir sans maman ça doit être dur.

une pensée sincère pour ces enfants qui affrontent un bien triste passage dans leurs vies. Et toutes mes condoléances pour cette famille dans le malheur.

BISOUS
ISA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZAZA82

avatar

Féminin Nombre de messages : 240
Age : 52
Localisation : MONTAUBAN
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Jeu 13 Mar 2008 - 15:10

Je vous adresse ce simple poême qui m'a été lu lorsque j'ai perdu mon fiancé il y a dejà quelques années. Ces simples mots m'ont fait retrouver la paix dans mon coeur. J'espère qu'ils seront aussi un soutien pour vous. Pourtant écrit au 19 ème Siècle mais la souffrance est la même à travers le temps.



L'amour ne disparait jamais
La mort n'est rien.
Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi, tu es toi.
Ce que nous étions l'un pour l'autre,
nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom que tu m'as toujours donné,
Parle-moi comme tu l'as toujours fait,
n'emploie pas un ton différent,
ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie, souris, pense à moi, prie pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison
comme il l'a toujours été,
sans emphase d'aucune sorte,
sans trace d'ombre;
La vie signifie
ce qu'elle a toujours signifié.
Elle est ce qu'elle a toujours été.
Le fil n'est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée
parce que je suis hors de ta vie?
Je t'attends.
Je ne suis pas loin,
juste de l'autre coté du chemin.
Tu vois tout est bien.

Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 62
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Mes apnées   Jeu 13 Mar 2008 - 15:27

bon courage Mady, hélas dure réalité que d'être confrontée à un tel drame, et pour nous qui connaissons les conséquences de l'endormissement au volant... ça nous interpelle !

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
minouche

avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 46
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Mes apnées   Sam 15 Mar 2008 - 0:02

non, ça n'arrive pas qu'aux autres, nous pouvons tous être touchés par la douleur de la perte d'un être cher...

toutes ces vies qui sont transformées en statistiques... sont avant tout des VIES, des FAMILLES,

c'est vrai que les chiffres, ça parle,, on peut mettre de la couleur, mais pour une vie perdue sur la route et rangée sagement dans des histogrammes, combien de vies détruites, amputées d'une part d'elles mêmes?

je mesure chaque jour la chance que j'ai d'avoir pu donner la vie, l'une des inquiétudes qui me hantent est de pouvoir rendre à mes enfants ce qu'ils me donnent, en leur offrant autant que possible la possibilité d'avoir une maman en bonne santé. Mais sommes nous raisonnables 7jours sur 7, tous les jours de toute notre vie?

je n'ai pas de ces pitiés convenues, juste de la peine,

Chère Mady, j'espère que vous trouverez pour vous et les vôtres la force de dire que, même si la vie ne sera plus comme avant, elle continue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mady49



Féminin Nombre de messages : 220
Localisation : 49
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Mes apnées   Mar 18 Mar 2008 - 0:49

bsr merci a tous et toutes pour tous ces mots qui me vont droit au coeur . ma fille ainee a representee ma famille aux obseques de ma cousine . ma cousine a ete dentiste et avait oeuvre en faveur des tibetains merci bonne soiree mady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caprijol



Féminin Nombre de messages : 24
Age : 64
Localisation : Québec
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Mes apnées   Mer 28 Oct 2009 - 21:22

Je découvre ici que les apnées centrales ne sont pas directement liées nécessairement au nombre d'apnées/heure.

Je suis surprise d'une certaine façon, j'aurais crû. Il est vrai que malgré mes 181 apnées/heure, je ne fasse pas d'apnées centrales. Suis-je l'exception qui confirme la règle? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes apnées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes apnées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les rois de l'apnée.
» Apnée
» Championnat du monde 2010 d'apnée par équipe au Japon
» question apnée???
» Stage d'apnée profonde avec Pierre Frolla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apnées du sommeil, BPCO si on en parlait :: Apnées du sommeil :: Apnées centrales-
Sauter vers: