Apnées du sommeil, BPCO si on en parlait

Malades atteints de maladies respiratoires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 dépression et apnées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie-louise



Féminin Nombre de messages : 52
Age : 71
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: dépression et apnées   Jeu 22 Jan 2009 - 22:13

Juste pour témoigner:

Ayant depuis le début de mon appareillage mi-octobre de multiples et incessants réveils nocturnes, ne pouvant "sombrer" dans un sommeil profond, les pneumos trouvant mes enregistrements très bons, javais atteint un seuil de fatigue dépassant les limites du raisonnable, aussi je suis passée à la contre attaque.
Sous contrôle médical je prends depuis 3 semaines des anti dépresseurs et un somnifère le soir, (j'entends déjà les protestations de certains).
et bien JE REDORS. Bien sûr je me réveille encore plusieurs fois la nuit, mais JE ME RENDORS.
Les pneumos sont tout à fait d'accord et ont trouvé que je me prenais en charge
J'étais en arrèt de travail depuis 7 semaines et j'ai repis il y a 15 jours à temps partiel (3/4 jours semaine malgré mes 62 ans) et pour le moment je tiens le choc.

Juste pour dire qu'il n'y a pas de honte si nous faisons une dépression, qu'elle soit à l'origine des apnées ou la cause de l'appareillage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chouf



Féminin Nombre de messages : 92
Age : 62
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Ven 23 Jan 2009 - 2:26

La formulation "passer à la contre attaque" est plaisante. C'est sûr qu'il vaut mieux éviter antidépresseurs et somnifères mais il ne faut pas être rigoriste au point de se priver de nuits et donc de journées " normalement "confortables.

On parvient à arrêter ces prises de médocs quand on va mieux.

Il n'y a effectivement pas de honte et ça fait du bien de l'entendre dire.

Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lovetiti



Féminin Nombre de messages : 33
Age : 63
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Ven 23 Jan 2009 - 10:18

tu a tout a fait raison il ne faut surtoiut pas avoir honte je suis sous antidépresseurs depyis plus de dix ans un par jour maintenant a deux et un pour pouvoir dormir et je suis bien suivie je préfére pour moi mais aussi pour les personne comme ma fille qui vis avec moi car pour eux s est pas gai comme chouf le dit bravo a toi et soigne toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Ven 23 Jan 2009 - 12:12

non il n'y a pas de honte à dire que l'on fait une dépression, il est important de s'en rendre compte et de se prendre en charge,
bien sur les petites pilules qui font dormir ne sont pas recommander dans le cas de l'apnée du sommeil, mais si cela permet un bon sommeil réparateur !
et oui c'est bien de pouvoir s'en passer un jour

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
reunionnais



Masculin Nombre de messages : 56
Age : 52
Localisation : saint denis reunion
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Jeu 3 Sep 2009 - 21:11

est ce qu'il existe des etudes sur le lien entre apnée du sommeil et dépression nerveuse , conséquences neurologique de la maladie. lorsque j'ai commencé à lire des documents sur le saos, dans tous il était ecrit explicitement que le saos pouvait avoir des conséquences psychiatriques: de la déprime a la dépression et neurologiques (perte de mémoire, difficultés de concentration etc....) merci des réponses que je recevrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phil+vite

avatar

Masculin Nombre de messages : 166
Age : 56
Localisation : Le Pays des Rillettes & des 24 Heures
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Jeu 3 Sep 2009 - 23:54

Pour dormir j'ai une solution bien plus naturelle,je la teste le plus souvent possible avec mon amie et croyez-moi ça marche,bonne nuit à tout le monde...
Bzzzzz[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reunionnais



Masculin Nombre de messages : 56
Age : 52
Localisation : saint denis reunion
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Ven 4 Sep 2009 - 5:53

je connais la nature de l'anti depresseur proposé , effectivement c'est pas mal.
Ce qui m'interesse, c'est de savoir si comme dans des pathologies comme les fibromyalgies, ou la dépression est une caractéristique claire de la pathologie, il y a un travail scientifique fait sur ce sujet et si on sait si le saos est a l'origine de l'état de déprime psy ou pas, comment est ce que les pneumos travaillent ce point?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La belle et la bête



Féminin Nombre de messages : 500
Age : 106
Localisation : .................
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Ven 4 Sep 2009 - 9:41

Réunionnais ,je t'ai fait un mp.
Je cherche aussi à me documenter via le net ou des livres pour essayer d'avoir une réponse à ces questions;et n'ai jamais trouvé vraiment LA réponse....
Qui de l'oeuf a fait la poule en 1 er,ou l'inverse ?? voilà ce qui est souvent dit....
Perso je pense que un "mauvais"sommeil pendant DES années quelque soit la cause (vie de famille ,travail de nuit ,sas ,douleurs ,etcccccccc,et de multiples autres causes ou pathologies ) n'est pas sans conséquences sur notre organisme...

A partir du moment où un patient apnéique est appareillé et surtout observant....tout doit aller pour le mieux dans le meilleur des mondes...
Si ce n'est pas le cas ,c'est autre chose s'entend on dire....
Mais qui cela intéresse t il vraiment ???et c'est le parcours du combattant ,pour trouver un interlocuteur digne de ce nom et .....à l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dépression et apnées   Dim 6 Sep 2009 - 9:48

Bonjour à tous
Il y a un an, tous les médecins me répètaient :
vos problèmes de sommeil, de somnolence diurne,... c'est "dans la tête" !
J'ai donc accepter de voir un psychiatre, qui au bout de la 2ème séance, m'a mise sous double dose d'AD, puis quadruple dose, puisque sans amélioration de mon état... avec en + un somnifère, pour faire bon poids (dixit mon médecin traitant : "la grosse artillerie" que tout cela !!!)
Et au bout de 6 mois, le psy m'a dit : "votre pathologie ne relève pas de mes compétences. Au revoir... Ok, il y a un trait dépressif mais c'est normal, compte tenu de votre situation, mais qui ne nécessite pas de traitement psychotrope."
J'ai donc arrêté (progressivement) tous les cachets...

Quand à savoir si la dépression est liée à l'apnée, mon psy pensait plus que mon état découlait plus de la fatigue neuronale liée à un mauvais sommeil, et donc à une mauvaise récupération que de la dépression (présente toutefois).

En attendant, je suis dans la même situtation qu'il y a un an... Mais que je sais désormais que ce n'est pas "dans ma tête"... même si aucun médecin ne sait de quoi il s'agit.
Le seul changement, c'est que le Modiodal vient d'être remplacé par la Ritaline...
Voilà pour ma petite histoire.

Le seul article que j'avais trouvé, il y a un an, avant d'accepter d'être droguée, était le suivant :
http://www.neuropsychologie.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=321&Itemid=30

Le sujet n'a pas vraiment la côte, c'est sûr !
La dépression n'est pas du ressort du pneumo, ou neuro... mais bien du psychiatre (plutôt que psychologue, qui est non remboursé par la Sécu).

Bon courage à tous
Revenir en haut Aller en bas
La_Mouette



Féminin Nombre de messages : 465
Age : 61
Localisation : idf
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Dim 6 Sep 2009 - 14:34

Citation :
(plutôt que psychologue, qui est non remboursé par la Sécu...
et qui n'est pas médecin, contrairement au psychiatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reunionnais



Masculin Nombre de messages : 56
Age : 52
Localisation : saint denis reunion
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Dim 6 Sep 2009 - 18:03

merci kikirou pour ces explications. Il est évident que la fatigue physique éprouvée par un (e) apnéique peut jouer sur les nerfs ... on peut aussi avoir tendance à s'isoler , a ne pas parler de la pathologie et du coup se sentir bien seul et la spirale déprime , dépression trouve là un "terrain". Merci pour le lien.
Pour les hommes il y a aussi la question de la libido qui se pose , et c'était une des questions à répondre lorsque j'ai fait un score d'epworth.
Enfin , il y a l'irritabilité, l'énervement, les problemes de memoire . sur ces points c'est es que c'est une des conséquences de la déprime/dépression ou est ce un autre problème neurologique qui a plus a faire avec le SAOS?
Je pense que ces questions sont exactement les mêmes que celles que doivent avoir les personnes atteintes de fibromyalgies, rhumatismes liés au psoriasis etc....
On se sent mal très mal , et cela joue sur les troubles de l'humeur d'autant plus que ce n'est pas une maladie visible et donc l'entourage a du mal à croire ou comprendre ce que la personne vit.QUant à la question du traitement , a la lecture je pense qu'il y a plusieurs problèmes qui pour moi demandent à etre distingués :
- la problematique saos : traitement ppc ou oam ou opération selon les cas
- la problématique sommeil : somnifères ou autre méthode
- la dépression : psychothérapie, thérapie de soutien ou traitement médicamenteux ou un mix de tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mady49



Féminin Nombre de messages : 220
Localisation : 49
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Dim 6 Sep 2009 - 22:02

bsr je suis passe par la phase depression avec psy et+ hopital psy . ce qui ma sauve cest de parler je me suis bcp remise en question jai ete jusqua dire a mon ex que jallais prendre des medicaments car + moyen de parler avec lui ca cest fini par 1 divorce car mon ex a tt fait pour que jy reste . a present cava je suis sous ppc mais a cette epoque javais perdu le sommeil . jai la chance davoir 1 ami mais il est vrai que je me surveille qd je sens que le moral baisse . peut etre qua cette epoque jaurais eu besoin deja de ppc mais en 1992 on en parlaitpa . la depression nes pa facile et lentourage peut aider bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Lun 7 Sep 2009 - 11:49

18 ans en arrière quand je parlais à mon médecin de mes problèmes de fatigue, sa réponse était : dépression.
j'avais beau expliqué que la dépression je connaissais car j'ai une mère bi polaire, et qui souffre de dépression sévère, que en aucun cas je ne me laisserai aller dans la dépression pour ne pas faire subir aux enfants ce que j'avais subi, et subissais toujours de sa part,
la réponse mais si : dépression !
jusqu'à l'accident et là ! oh miracle on me parle de PPC, d'inversion du rythme du sommeil, et de récupération.
et c'est vrai le miracle s'est produit, 1 an après, plus de problèmes de sommeil, plus de fatigue, etc..
mais c'est vrai que les pneumos ne parlent pas dépression, ça n'est pas dans leur champ de compétence et puis ça doit les déranger, comment donc nous sommes appareillés et nous nous plaignons ? et oui, les problèmes de sommeil (une fois que l'apnée elle est soignée) sont toujours là pour certains, et il faudrait des spécialistes du sommeil, ça commence à venir, j'ai eu la chance d'en rencontrer lors d'une conférence en Alsace, et il prend en compte le mal être malgré ou à cause de l'appareillage ! mais ils sont denrées rare hélas !

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
La belle et la bête



Féminin Nombre de messages : 500
Age : 106
Localisation : .................
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Lun 7 Sep 2009 - 13:14

Administratrice a écrit:
18 ans en arrière quand je parlais à mon médecin de mes problèmes de fatigue, sa réponse était : dépression.
...............................
mais c'est vrai que les pneumos ne parlent pas dépression, ça n'est pas dans leur champ de compétence et puis ça doit les déranger, comment donc nous sommes appareillés et nous nous plaignons ? et oui, les problèmes de sommeil (une fois que l'apnée elle est soignée) sont toujours là pour certains, et il faudrait des spécialistes du sommeil, ça commence à venir, j'ai eu la chance d'en rencontrer lors d'une conférence en Alsace, et il prend en compte le mal être malgré ou à cause de l'appareillage ! mais ils sont denrées rare hélas !

Et oui...ce que je peux retenir Marie Agnés c'est que 18 ans plus tard ,la situation n'a pas vraiment évolué...pour certains d'entre nous..
Depuis plus de 2 ans et demi je signale un trouble inhabituel du sommeil ,apparu avec la ppc...mon pneumo ne regardant que ma fort bonne observance....
J'ai donc cherché l'explication et la solution auprès d'autres médecins :un autre pneumo ,une pro du sommeil...dossier vite et bien rangé car je ne parviens plus à dormir dans les psgs en hospitalisation...Seul avis que je m'entends proposer :arrêter 10 nuits la ppc et recontrôle sans machine et on verra à ce moment là...
On verra quoi ?? personne ne peut le dire....On appareille , et puis tout doit rentrer vite et bien dans l'ordre....Comme l'impression d'être une girouette...autant j'ai pu dormir d'emblée sans aucun probléme avec la ppc ,dégrader insidieusement mon sommeil et ma sérénité face à ce moment si important de notre vie ,autant je ne parviens plus à dormir sereinement sans..comme la grande majorité d'entre nous ,non ???mais retrouver sa liberté doit bien s'apprendre aussi.....
Seul un psychiatre évoque une hypothése ,liée au travail de nuit et au sas
J'ai récupéré physiquement d'un épuisement complet mais depuis la ppc ,je suis mal avec le sommeil et donc moi-même par suite ...logique...non ??
Et là aussi...je reste sans solution...ni aide réelle....chaque médecin voit juste ce qui le concerne....et au suivant....

Heureusement pour nos chers pneumologues et prestataires ,nous sommes une minorité Question Question de patients en galére avec la ppc ...mais contrairement à d'autres qui ont rendu vite et bien leur machine et dont on ne préoccupe pas non plus de savoir ce qu'ils deviennent ...nous avons commis l'erreur de nous accrocher ,à ce traitement annoncé comme "miraculeux" ??
Car comment peut on avoir des problèmes et être observant ???? une notion que les pros ne comprennent pas bien....on le découvre dans les remarques des techniciens...
La plupart d'entre nous finissent par se résigner à cette nouvelle situation ...avec mal-être ,voire bien sur dépression,à moins que...... la dépression n'était antérieure.... Question Question (je souléve la question pour éviter que ce ne soit dit en réponse....)
Je peux aussi dire que je pose franchement la question de la dépression...,je n'ai pas non plus de réponse...ni de solution donc....
Où pourrions nous encore espérer une solution??? pas miracle cette fois ci....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reunionnais



Masculin Nombre de messages : 56
Age : 52
Localisation : saint denis reunion
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Lun 7 Sep 2009 - 20:09

il n' y a pas de véritable enquete épidémiologie pour savoir combien de gens souffrend d'apnée du sommeil et combien ont tenté d'etre sous ppc , et ont abandonné. Je suis traité uniquement depuis le mois de juin, et lorsque j'ai commencé à en parler , en métropole ou j'étais en vacances , j'ai été tout simplement sidéré du nombre de gens qui connaissaient l'apnée du sommeil et qui me disaient soit connaitre quelqu'un qui etait équipé soit qu'eux memes avait été équipé , et il y a un point commun , tout le monde relevait la difficulté : le masque, la saturation d'etre sous machine, etc...
Pour en revenir a la dépression, je ne sais pas ce qui peut m'arriver: j'ai un boulot qui devient de plus en plus stressant, j'ai remarqué que meme si je suis moins énervé et acariatre, parfois , alors que ce n'est pas nature je m'agace vite... Cette irritabilité est elle un signe? Je bénis la ppc pour avoir retrouvé le sommeil et ne plus avoir envie de pisser des litres chaque nuit ce qui etait le cas avant la ppc, néanmoins j'attends beaucoup de l'orthèse car au moins je n'aurais plus cette sentation de handicap qui elle aussi est un probleme...
Enfin, mes problemes de poids sont aussi à reprendre sous cet angle et dès lors, ce serait bien qu'une pneumo ou autre s'occupe de la "mécanique" et qu'un accompagnement psy nous aide dans l'analyse et la résolution de nos problemes et soit présent en position de soutien en cas de besoin. C'est là que la nécessité d'une consultation psy existe ou , peut etre , de groupes de parole sur ce probleme là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathy

avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 36
Localisation : pau(64)
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Mar 8 Sep 2009 - 18:27

coucou
je suis sous ppc depuis un an maintenant et je dois etre le vilain petir canard de mon prestataire moi car au bout d'un an mes resultats sont pas encore ceux que le doc aimerait avoir . mais j'ai eut beaucoup de mal a me faire a ce traitement et cette ete avec la chaleur ca a etait dur . mes observnaces sont pas bonnes meme si elles sont en progres elle sont loin detre ideales .

le soutient psychologique devrait en effet faire partie du traitement car moi je suis jeune et j'avoue que ca a etait dur surtout que ca joue sur la feminité lol .

courage a toi reunionais on rame dans la meme galere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Mar 8 Sep 2009 - 18:31

il faut t'accrocher Nathy, un an c'est déjà bien d'avoir tenu, tu verras un jour tu seras étonnée de tes résultats.

et tu as raison, il faudrait un soutien psychologique

chez mon prestataire j'ai essayé d'en parler, mais on m'a fait comprendre que les techniciens étaient suffisamment bons pour écouter le malade, moi je pense que non et que c'est nous les malades qui pouvons le mieux parler aux autres malades, leur dire que la souffrance est réelle et qu'on a le droit de se plaindre;
mais il y a encore tellement de progrès à faire !

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dépression et apnées   Mer 9 Sep 2009 - 9:31

Bonjour à toutes et tous
Les associations de malades permettent d'obtenir un soutien important, une écoute attentive...
Parce que nous sommes au coeur du problème, nous sommes à même d'écouter les autres... et surtout de les comprendre...
Un coup de fil, une petite visite, une balade...
Tout ce qui fait que nous ne nous sentons pas "abandonnés" à notre sort.
C'est ce que nous faisons au sein de notre association, sur Lyon (merci la pub gratuite ! Laughing ).
Et le fait de parler d'égal à égal, sans le rapport "de force" patient/soignant, sans jugement de la part de l'autre, juste d'humain à humain... Qu'est ce que ça fait du bien !!!
flower
Revenir en haut Aller en bas
nathy

avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 36
Localisation : pau(64)
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Jeu 17 Sep 2009 - 11:11

coucou
tu parles d'association de malade mais je sais pas si la ou j'habite il y en a. car c parfois dur de se sentir seule avec une maladie que personne voit mais qui parfois a des répercutions que les gens perçoivent comme une négligences (trop de fêtes , déprimes et jen passe ....) vous avez du tous en entendre des similaires aussi vous même .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reunionnais



Masculin Nombre de messages : 56
Age : 52
Localisation : saint denis reunion
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Jeu 17 Sep 2009 - 12:59

l'association de patients telle que je la conçois est un lieu d'information éventuellement de formation (éducation thérapeutique), et surtout de soutien, effectivement le fait de vivre la meme chose permet d'avoir le meme langage . Créer une asso est un peu galère au niveau administratif mais cela permet de déclencher la possibilité d'acceder a des salles municipales ou autres pour des actions de convivialité , de motiver un lien un peu différent avec le corps médical etc.. Cela vaut le coup de se lancer dans cette aventure car au delà de ces possibilités , le fait de retrouver des gens avec qui on rompt la solitude dans laquelle on peut etre est important!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Jeu 17 Sep 2009 - 13:19

Nathy tu as une association chez toi, AIR 64, ils se bougent pas mal, surtout au niveau du réentrainement à l'effort !
prend contact avec eux tu ne seras pas déçue.

Réunionnais, je viens d'apprendre qu'un prestataire de service a envie de voir la création d'une association sur ton île, ça devrait bouger bientôt... à suivre !!!

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
nathy

avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 36
Localisation : pau(64)
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Jeu 17 Sep 2009 - 19:53

merci pour l'info sur air 64 je savais pas qu'il y avait ca par chez moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathy

avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 36
Localisation : pau(64)
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Jeu 17 Sep 2009 - 19:55

ils ont un site internet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Jeu 17 Sep 2009 - 20:09

non, je vais te chercher l'adresse

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
marie-agnès
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2254
Age : 61
Localisation : FFAAIR Maison du Poumon Paris
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: dépression et apnées   Jeu 17 Sep 2009 - 20:11

AIR 64 - Mme HERNANDEZ
Maison des associations
2/4 rue Darrichon
64200 BIARRITZ
05 47 64 22 65
assocair64@msn.com

il y a une antenne qui vient d'ouvrir sur Pau si j'ai bonne mémoire

_________________
Marie-Agnès WISS

Présidente de l'Airsa Mulhouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffaair.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dépression et apnées   

Revenir en haut Aller en bas
 
dépression et apnées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Dépression Qu'est ce que c'est ? Comment la créer / supprimer ?
» Pression des pneus
» reglage pression turbo
» Pression des pneus piste
» Au ralenti, pression d'huile à 0...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apnées du sommeil, BPCO si on en parlait :: Apnées du sommeil-
Sauter vers: